Costumes et traditions dans le Nord-Est : Actualité tunisie Tunisie - Federal Hotel Tunisie

16 décembre 2019 / 18 ربيع الثاني Rabi' al-thani 1441
Federal Hotel Tunisie > Actualité > Costumes et traditions dans le Nord-Est

Costumes et traditions dans le Nord-Est

La presqu'île du Cap Bon constitue le plus vaste verger de la Tunisie, où se mêlent orangers et citronniers entourés de cyprès et de bougainvilliers et d'innombrables arbustes de jasmins. C'est aussi la Rivièra Tunisienne aux magnifiques plages de sable blanc, qui domine la Médina d'Hammamet et la ville de Nabeul, dédiée à l'artisanat de la poterie de la céramique.

Bizerte

Localisé sur la route de Bizerte, Raf-Raf ce petit village, est réputé pour son raisin de muscat et son très bon vin mais surtout ses costumes traditionnels brodés.
La broderie en fil de laine est mêlée de fils d'argent ou de métal vert et rose, de paillettes, de cordonnets d'or et d'argent. Raf-Raf est connue pour la tunique en étamine noire chargée de broderies dorées sur fond de feutre rouge, la tunique de soie moitié rose, moitié violette, brodée avec des fils dorés, sans col ni manche, ce costume est appelé « chouchana ».

« La M'Hadna » est une tunique en soie blanche et bandes de soie rouge, couverte de broderies polychromes exécutées en damier. La dernière spécialité de la région dans ce domaine est « la M'Wachma » (la tatouée), tunique de coton aux larges manches de tulle ornées de broderies de fils de laine aux couleurs vives.

Le "costume" de la mariée du 3ème jour des noces à Raf- Raf, est bordée de tulles ornés de couleurs très vives. Le dessous est en lin blanc bordé. Cette abondance de broderie témoigne de l'impact des andalous dans la région.

Hammamet
« Le tark » est l'un des spécificités artisanales de Hammamet. Cette technique de broderie très particulière pratiquée sur de la crêpe georgette blanche ou noire de préférence ou sur du voile très fin, tendus sur un cadre rond en bois dispose d'une beauté sans égal.
Le fil est en or ou en argent. L'aiguille qui n'est pas ordinaire est commandée chez le bijoutier. Chaque point indépendant du suivant est piqué puis refermé sur lui-même, ensuite son fil en métal est coupé. L'ensemble des points forme des motifs abstraits ou figuratifs schématisés. Fleurs, arbres de vie, personnages, se découpent grâce à ces points juxtaposés.

« Le Tark » est toujours pratiqué en Tunisie (Hammamet), au Liban (Baalbeck), en Egypte (Kerdassa) avec quelques variantes dans la technique. Des voiles, des robes ou des tuniques sont recouvertes de « Tark » et sont très prisés par la clientèle.

Le costume de fête  et de cérémonie à Hammamet est richement bordé de motifs floraux inspirés de la région, rehaussé de fil d'or. La chemise aux larges manches de dentelles est portée sur un pantalon de percale blanche. Sur la tête est posé un diadème portant un oiseau en signe de fierté.

Hammamet est fameuse aussi pour son « Abaya » en haïk blanc qui regroupe toutes les broderies de Hammamet.

Nabeul :
A douze kilomètres de Hammamet, Nabeul, l'antique Néapolis, est renommée par sa broderie en fil de soie et argent. Il existe un point spécifique à Nabeul apparu il y a très longtemps et qui rencontre aujourd'hui beaucoup de succès. Aucun trousseau de mariée n'est complet s'il ne compte pas une parure de lit, une nappe et ses serviettes ou un service à thé brodé au point de Nabeul.

Le costume de la mariée pour la cérémonie de « la jelwa », à Nabeul, jouit d'une originalité incomparable. Le visage de la mariée est recouvert par une voile en mousseline de soie rouge. La jelwa est le moment de conversion d'une vie à une autre que la mariée n'oubliera jamais.