La cuisine du Centre : Actualité tunisie Tunisie - Federal Hotel Tunisie

16 décembre 2019 / 18 ربيع الثاني Rabi' al-thani 1441
Federal Hotel Tunisie > Actualité > La cuisine du Centre

La cuisine du Centre

Couscous à la selle d'agneau
Ce couscous à la selle d'agneau accompagné de sa queue grasse est spécifique de la région de Sidi Bouzid, réputée pour la qualité exceptionnelle de ses agneaux, nourris des herbages de la région fleurant le thym et le romarin. Le couscous est cuit à la vapeur d'un bouillon où la selle d'agneau et sa queue grasse restent entières, frottées au sel fin, poivre rouge et noir, et curcumin puis mélangées à l'huile et à l'harissa. Ajouter les tomates épépinées, le romarin, les boutons de roses et le carvi moulu ainsi que les pois chiches trempés, les pommes de terre pelées et l'ail. Couvrir d'oignons émincés et d'eau et cuire pendant une heure. Enfin, mélanger le couscous avec la sauce et garnir avec les légumes et des poivrons frits puis placer la selle d'agneau au dessus, en un seul morceau.

Agneau à la gargoulette:
La plat typique de sidi Ali Ben Aoun dans la région de Sidi Bouzid se distingue par la petite jarre ou gargoulette dans laquelle sont enfouis le gigot d'agneau coupé en tranches, les tomates, pommes de terre, oignons et poivrons émincés auquels on ajoute le sel, le poivre, le safran, le poivre rouge ainsi que l'huile d'olive et un bouquet de thym et de romarin. Couvrir d'eau. Fermer la jarre avec un couvercle et colmater les fentes d'un mélange de farine et d'eau puis la placer dans une tabouna ou à four moyen pendant une heure. Servir tel que ou accompagné d'un riz aux légumes cuits à la vapeur.

Beignets de Kairouan:
Pétrir une pâte de semoule fine, de farine, d'œufs, d'huile, de curcumin et de sel, légèrement mouillée d'eau et faire un sirop de sucre, et de jus de citron. Diviser la pâte en boulette et abaisser les au rouleau puis mouiller d'huile d'olive et plier en quatre. Faire frire les beignets dans l'huile, les égoutter puis les tremper dans le sirop de sucre et les arroser de grains de sésame. Cette pâtisserie est habituellement servie à Kairouan la veille du 15ème jour (Leilet Enosf) du mois de Ramadan.

Makroudh:
Pétrir une pâte de semoule, farine, huile, beurre, sel et un peu d'eau. Hacher les dattes dénoyautées et mélanger avec la poudre d'écorce, les boutons de roses moulus, deux clous de girofle et de l'huile d'olive. Cette farce est ensuite formée à la main en cordons et aplatie par une presse en bois dans laquelle sont incrustés des motifs permettant de découper la pâte en losanges. Faire frire dans l'huile égoutter et tremper dans un sirop de sucre ou de miel et arroser de grains de sésame.